Retour

Un immeuble de bureau à Lille recouvert de 2 300 m2 de bois brûlé Accoya®

11 Jun 18

L’habillage de cet immeuble en lames Accoya® brulées est inspiré de la technique japonaise Shou-sugi-ban qui permet de protéger naturellement les bois de bardage par carbonisation.

Le bois Accoya® a été choisi par l’architecte et le maître d’ouvrage pour ses qualités exceptionnelles de durabilité et de stabilité dimensionnelle sans tuilage ni déformation dans le temps, mais aussi pour son impact neutre sur l’environnement avec un bilan carbone neutre et sans aucune toxicité.

Plus de 80m3 d’avivés Accoya® ont été approvisionnés et profilés en lame. Les lames ont été brûlées avec la plus grande intensité possible afin d’avoir la couleur noire la plus soutenue. Une des grandes caractéristiques du bois brûlé est son aspect « peau de crocodile » et sa résistance au vieillissement dans le temps. Ainsi le bardage ne subira aucune décoloration dans le temps : la suie se lessive progressivement et discrètement, et les reflets des charbons à la lumière restent naturels et vivants.

La menuiserie Bruzat implantée près de Limoges est spécialiste du Shou-sugi-ban et fabrique plusieurs références de bois Accoya® brûlé sous la marque les BRULEURS DE BOIS avec un large choix d’intensités et textures de noir : le GRIFFÉ-Accoya®, le NETTOYÉ-Accoya®, le LISSÉ-Accoya® et le BROSSÉ-Accoya®.

 

Photos ©Romain Brunet-Manquat

Un immeuble de bureau à Lille
Un immeuble de bureau à Lille facade
bois brûlé Accoya facade
bois brûlé Accoya