Retour

Le bois Accoya® sélectionné pour recouvrir les feuilles de l’Arbre Blanc situé à Montpellier

18 Jun 18

Les travaux de construction de l’Arbre Blanc, la nouvelle création architecturale franco-japonaise située à Montpellier, touchent bientôt à leur fin. Cette construction dessinée comme un arbre compte 193 terrasses suspendues disposées telle des feuilles et recouvertes de lame de terrasse en bois Accoya®.

Une nouvelle version de l’arbre

Situé au bord du Lez à Montpellier, entre le centre-ville historique et les quartiers récents, l’Arbre Blanc comprend 17 étages, dont 15 consacrés aux logements avec 110 appartements. Les deux premiers niveaux accueilleront une galerie d’art, un restaurant et des bureaux. Un bar situé au dernier étage offrira aux visiteurs une vue panoramique sur la métropole et ses alentours.

Une collaboration internationale

Issue d’une collaboration entre l’architecte japonais Sou Fujimoto, et deux jeunes architectes français, Nicolas Laisné et Manal Rachdi, le projet de l’Arbre Blanc offre une liaison harmonieuse entre intérieur et l’extérieur.

Une architecture orientée vers l’extérieur

La forme incurvée de l’Arbre Blanc épouse la ligne tracée par le Lez. Cette courbe a le double avantage de proposer un linéaire de façade plus important là ou l’exposition et la vue sont les plus intéressantes mais aussi de ne pas obstruer les vues des logements voisins.

L’Arbre Blanc est un bâtiment d’un équilibre parfait : les séjours et les chambres se trouvent en liaison directe avec l’extérieur par le biais des terrasses agrémentées de brises soleils et jardinières, positionnées en quinconce, de façon à donner le sentiment d’intimité. Habillées de bois Accoya®, les terrasses prolongent les habitations de 7 à 8 mètres en porte-à-faux de la façade, grâce à une structure métallique légère.

Le bois adapté au climat

Grâce à sa surface douce sans nœud ni écharde et sa capacité à ne pas surchauffer en été, les terrasses en bois modifié Accoya® de l’Arbre Blanc seront très agréables pour les pieds. Parfaitement stables, sans tuilage ni déformation, même avec une fixation invisible à clip, c’est le bois idéal pour résister au climat méditerranéen de Montpellier. Imputrescible, il est classé 1 pour sa durabilité et peut être utilisé en classe 4 d’emploi, il permettra également l’écoulement de l’eau pluviale vers des descentes disposées dans l’épaisseur de la façade du bâtiment. La pose des balcons et des terrasses devrait s’achever courant 2018.

 

l’Arbre Blanc